Kaparot de Yom Kippour 2020 - 5781

Chers amis,

La tradition est de remettre la valeur*  d'un poulet à la tsédaka, spécialement à des institutions de Torah.

Selon le « Ari Zal », maître de la Kabbale,  donner l'argent des Kapparot contribue à une année pleine de réussite matérielle et spirituelle ainsi qu'à une bonne santé.

L'impact positif que peut avoir cette petite tsédaka est certainement considérable dans ce monde et dans le monde à venir.

En versant vos Kapparot à Leava, vous contribuez à la diffusion de la Torah dans le monde entier et bénéficiez d'un bouclier extraordinaire, notamment dans cette période de pandémie du Coronavirus.

Rav Ron Chaya

* Le montant unitaire  d'une kappara (une par membre de la famille) est de 18€ - valeur numérique du mot "Vie" -

Date limite : Dimanche 27 septembre 2020 à 18h00

Reçu Cerfa délivré.

Cliquez sur le bouton en fonction du nombre de personnes de votre famille

1 personne    2 personnes

3 personnes    4 personnes

5 personnes    6 personnes 


Au delà de 6 personnes

** Don par paiement sécurisé

 

Pour les versements en France, reçu Cerfa délivré.

Pour les versements par virement en Israël, reçu 46 délivré

 

 


4

Jours restants

Question de Hegoa du Vendredi 04 janvier 2019

Un de mes amis qui fait une techouva assez agressive m’a indiqué hier que commençait a partir de Jeudi dernier une série de jeûne pendant 6 semaines tous les Jeudis...
,

Bonjour Rav
et merci des cours que vous diffusez.

Un de mes amis qui fait une techouva assez agressive m’a indiqué hier que commençait a partir de Jeudi dernier une série de jeûne pendant 6 semaines tous les Jeudis...

J’ai écouté vos trois cours sur les Chovavim, mais rien n’est indiqué.

Pouvez vous m’informer sur la veracité de son propos ?

Merci.

,

Chalom,

Comme tu as dû l’entendre dans mes cours sur les Chovavim, il s’agit d’une période très propice pour effectuer la réparation des péchés relatifs à la sexualité, notamment le zéra lévatala.

Le mieux à faire est d’agir comme le préconise Rabbénou Ha-’Ari, le Rav Its’hak Louria Ashkénazi Zatsal, dans la Kabbala, à savoir que pour réparer un zéra lévatala, il faut faire 84 jeûnes consécutifs.
C’est-à-dire que durant cette période, on jeûne tous les jours (en tout 84 jours) depuis l’aube jusqu’à la sortie des étoiles, sauf Chabbat, Roch ‘Hodèch et Tou Bichvat.

Cependant, tout le monde n’a pas la capacité d’agir ainsi, mais comme j’ai déjà dû l’expliquer dans mes cours, Rabbénou Ha-’Ari écrit que si on jeûne pendant 48 heures d’affilée, soit deux jours de Kippour de suite, donc par exemple depuis dimanche avant le coucher du soleil sans interruption jusqu’à mardi soir à la sortie des étoiles, ce qui fait un peu plus de 48h, cela équivaut déjà à 27 jours de jeûnes consécutifs d’un jour.
Dès lors, certains jeûnent d’abord un jour, puis deux jours de suite, en répétant cette opération à trois reprises, donc trois séries de deux jours consécutifs (soit 27 x 3 = 81 jeûnes) ajoutées à trois jeûnes d’un jour qui font 84 jeûnes.
Mais il est très dur d’agir ainsi.

  • D’autres jeûnent seulement les lundis et jeudis,
  • d’autres seulement le jeudi,
  • d’autres quand bon leur semble etc.

Donc durant toute la période des Chovavim, il est bien de faire des tikounim (réparations), mais la véritable réparation s’effectue comme je te l’ai expliqué.

Sinon, vu que cela est très difficile, on peut aussi jeûner durant un jour entier, par exemple comme Kippour, ou bien trois jours (jeudi, lundi et jeudi, ou lundi, jeudi et lundi), après quoi on donne à la tsédaka la somme d’argent qui nous aurait été nécessaire pour manger pendant 84 jours.

  • Par exemple, si quelqu’un évalue que ses repas lui coûtent en moyenne 5€ par jour,
  • il multiplie ce chiffre par 84,
  • ce qui donne 420€,
  • somme qu’il donnera à la tsédaka durant l’un des jours où il jeûne.

Si le fait de donner une telle somme lui est difficile,
il n’est pas obligé de calculer cela en fonction de ce qu’il mange au quotidien et :

  • il peut remplacer ces 5€ par le coût d’un peu de pain et de margarine,disons 2€ par jour.
  • Il multiplie ce chiffre par 84,
  • ce qui donne 168€,
  • somme qu’il donnera à la tsédaka durant l’un des jours où il jeûne. 

Donc ce que ton ami t’a dit n’est ni juste, ni faux.

  • Tout d’abord, cette année où il y a un mois supplémentaire, il y a 8 semaines de Chovavim et non 6 semaines,
    donc le tikoun est plus grand et on peut ainsi mieux réparer par rapport aux années de 12 mois où il n’y a que 6 semaines.

D’ailleurs, cette année, la période se nomme « Chovavim Tat » car on ajoute deux Parachiot supplémentaires.
(Chovavim sont les initiales de Chémot, Vaéra, Bo, Béchala’h, Yitro, Michpatim (les années de 12 mois où il y a 6 semaines), tandis que les initiales de Térouma et Tetsavé forment le mot Tat (les années de 13 mois où il y a donc 8 semaines, comme cette année).

  • Dès lors, il n’est pas faux de dire qu’il est bien de jeûner tous les jeudis pendant ces 6 semaines (8 semaines cette année), mais on peut aussi jeûner les lundis, les vendredis etc., car de toute façon, ce sont des tikounim.

Comme je l’ai dit, le meilleur tikoun s’effectue par les 84 jours de jeûne pour réparer zéra lévatala, ou en donnant de l’argent à la tsédaka tel que je l’ai expliqué plus haut si on n’a pas la force de jeûner autant de jours. 

Attention :

  • Si on veut jeûner, il ne faut pas oublier de prendre le jeûne sur soi la veille au moment de la prière de Min’ha.
    Si on a oublié de le faire à min’ha, on peut encore se rattraper jusqu’au coucher du soleil.

  • De plus, quand on prend le jeûne sur soi, il est bien de poser une condition stipulant que si on veut interrompre le jeûne, on pourra prononcer tel ou tel verset qui, au moment où on le récitera, nous permettra d’interrompre le jeûne.
    Sinon, il s’agit d’un néder (vœu) et on est obligé de continuer ce jeune jusqu’au bout.

    En effet, on ne sait jamais ce qui peut se passer, un cas de force majeure peut parfois nous obliger à interrompre le jeûne, donc pour éviter tout problème, on pose cette condition au moment où on s’engage à jeûner.

    Même si on n’a pas pris le jeûne sur soi mais qu’on a décidé de jeûner, on est obligé de jeûner car il s’agit d’un néder. Cependant, ce ne sera pas considéré comme un jeûne puisqu’on ne l’a pas pris sur soi auparavant. 

Si on ne veut pas réparer zéra lévatala, il est bien de réparer d’autres péchés relatifs à la sexualité tels qu’une relation interdite avec une femme nida (82 jeûnes), une goya (216 jeûnes), une femme mariée à D.ieu ne plaise (325 jeûnes) etc.

Si quelque chose n’est pas clair, n’hésite pas à me réécrire.

Kol touv, et Chabbat Chalom

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Agav

Réagir sur Un de mes amis qui fait une techouva assez agressive m’a

Pour poser une question au Rav Ron CHAYA, vous devez remplir le formulaire ci-dessous. D'ici quelques jours, si votre quetion a été retenue pour sa pertinence, une réponse sera Beli Neder disponible sur cette page.

  • Si vous avez plusieurs questions, merci de bien vouloir les regrouper dans une seule demande. Les questions intimes resteront anonymes, bien évidemment.
  • Pour recevoir une réponse du rav, veuillez bien vérifier l'email que vous entrerez.

J'ai déjà un compte Leava

Connexion

Dans la même catégorie

Alpin de Ross, Dimanche 16 septembre 2018

Kvod harav A kipour faut il rappeler ses fautes des années passés ? J'ai entendu que non car cela ressemble à un chien qui mange son vomis....mais j'ai aussi entendu que plus on lave un habit plus il devient blanc... Que faut-il faire ? Yom kippour est un jour de grande joie car Hachem nous pardonne nos fautes, mais concrètement, je n'ai pas trop le temps d'y penser entre les seli'hot et le vidouï avec toutes mes fautes... Et le temps qui file.... J'ai ...

Anonyme, Vendredi 14 septembre 2018

Bonjour Rav, Une question qu'un juif m'a posé après avoir lu les détails d'une réponse sur le jeûne : Il faut 216 jeunes pour réparer la faute d’être aller avec une non-juive. Si cet épisode s'est présenté à maintes reprises, de tel sorte qu'il devient techniquement impossible de jeûner autant de temps... Comment redonner espoir à un tel juif qui se dit alors qu'il ne "trouveras pas le pardon" ? Je...

Paul, Jeudi 13 septembre 2018

Bonjour Rav, Tout, d'abord vous n'avez pas fait de vidéo pour des raison de santé, et je vous souhaite bon rétablissement et et ce n'est rien. J'ai plusieurs question sur des sujets bien différent... Voici mes questions : Y a-t-il un livre qui explique de façon simple (pour quelqu'un qui ne lit pas l'hébreu) la prière et la façon de la faire dans la journée ? Pouvez vous me conseiller un livre sur les inédits alimentaires ...

Lysandra nufrellensis, Jeudi 06 septembre 2018

Bonjour Rav, Très heureux de votre guérison vous qui êtes le père de milliers de juif grâce à Leava Quel secret se cache derrière l’achat du port du premier Séfèr à Kol Nidré ?  L’acheter à un prix très élevé 3000 a 5000€ vaut il le coup ? Merci pour votre réponse Kol Touv...

Colias philodice, Mardi 04 septembre 2018

Chalom... Un homme qui a été avec un prostitué goy(a) restera-t-il en enfer à jamais ? Merci...

Climène, Lundi 03 septembre 2018

Chavouatov Rav, J’ai une question sur Roch Hachana : Pourquoi nous mettons-nous tant de pression sur la téchouva avant ce jour, dans le but d’être inscrit dans le livre de la vie pour l’année, alors qu’il existe beaucoup de racha qui ne feront ni techouva, ni mitsvots, ni étude pendant toute leurs vie, et pourtant ils vivront pendant des années. Cela voudrait-il dire que notre survie dans l’année ne dépend pas de notre...

Arethusana arethusa, Lundi 03 septembre 2018

Chalom Rav, Mon beau-père est au plus mal et j’aimerais prier pour sa Refoua Chelema. Nétant pas pratiquant j’ai trouvé une prière en phonétique mais je voudrais être sur que c’est bien celle-là, et que je puisse la prononcer seul. Si vous pouvez me donner des conseils ou un lien vers la prière exacte même en hébreu avec les voyelles ça ira. Je l’aime beaucoup et j’aimerais qu’il ...

Euchloe falloui, Vendredi 31 août 2018

Chalom Rav, Je prie chaque jour pour votre rétablissement. BH- j’espère que vous vous portez bien. Je me permet de vous poser quelques questions car depuis je ne parviens pas a trouver des réponses. Depuis quelques années, lorsqu'une personne que je fréquente régulièrement s’apprête à mourir, j'arrive à le savoir sur son visage quelques temps avant. Çà me trouble énormément, car ...

Papilio saharae, Vendredi 31 août 2018

Rav, J'aimerai vous posez une question : J'aimerai vraiment savoir quelle sont les conséquences d'une personne qui fait zéra lévatala... Rav je sais bien : Qu'on tue des âmes Que c'est grave Que c'est un des plus grave pécher de la Torah... Mais je n'arrive pas a réaliser Rav. J'aimerai vraiment savoir quelle sont les conséquences : Sur le plan individuelle Quelle sont les choses qui changeront pour lui ou qui pourrait lui arriver Ceci ...

Brahméide d'Hartig, Mercredi 29 août 2018

Bonjour Rav J'étais venu il y a quelques années de sa dans votre Yéchiva mais aujourd'hui je me sens un peu loin de ça. Je suis issu d'une famille religieuse, mais je fais mes études à l'etranger...  et depuis je sais que je ne fais plus rien de bien je ne mange plus vraiment cachère comme autrefois je suis très proche de beaucoup de goyot. (mais je continue à faire Chabbat, à mettre mes tefillins tous les jours, mais je...

Leava, sur place... Et à emporter !

Newsletter

Les Incontournables

/files/img/2014/02/VISUEL-GUERMAMIA.jpg
/files/img/2013/12/VISUEL-PREUVE.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Annonces et Evènements

/files/img/2014/06/yad-hahessed-chiour-extra-court.jpg
/files/img/2014/06/havrouta-carroussel.jpg
/files/img/2014/06/Yechiva-en-video.jpg
/files/img/images/Affiche-WorldBrit-2015.jpg
/files/img/2016/new_bet_hamidrash_gavriel-avraham.jpg
/files/img/Titre1.PNG
/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/Seminaire2019-01.jpg

Faire un don

Avec votre soutien, vous permettez à Leava et la Yéchiva de diffuser et d'enseigner la Torah.

Leava recommande

/files/img/2014/11/Association-Vetaher-vaiselle.jpg
/files/img/2016/hahmey_tsarfat.jpg
/files/img/2015/03/femme-juive_300.jpg
/files/img/Blog/ner-naale-01-2016.jpg
/files/img/Blog/alya kalov/alya-kalov.jpg
/files/img/2016/caroussel-bayit.jpg
/files/img/2016/PLEYOETS.gif

/files/img/pubessaiEH450300.jpg
/files/img/YahalomhaTorahfinalise.jpg

Citation du jour

""Sache d'où tu viens, où tu vas, et à Qui tu auras à rendre compte de tes œuvres" "

(Pirke Avoth 3-4)